22/09/2009

L'Aegidium (Saint-Gilles) (1)

L'Aegidium ou : « l'Egidium », le « Diamant Palace », « le Panthéon Palace »...   

Lieu de fête de la Belle Epoque.... Dancing des années folles... 

Ce haut lieu des nuits bruxelloises, abrite depuis 1970, les œuvres sociales de la paroisse de Saint-Gilles. 

Le bâtiment construit en 1905 (considéré Art nouveau malgré de nombreux éléments éclectiques) est composé, au rez-de-chaussée, d'une multitude de petites salles (jadis café, restaurant, etc.) ; à l'étage d'une salle de bal (style Louis XV) et... d'une fascinante et ô combien mystérieuse salle mauresque qui fut un théâtre en 1905 et une salle de cinéma dans les années trente.

L'Aegidium est le seul lieu bruxellois à mêler Art nouveau et décor arabisant sur une telle surface.

Le bâtiment complètement délabré serait restauré pour 2015 et retrouverait, paraît-il, non seulement sa beauté de jadis mais aussi sa fonction première de lieu de sortie, de fête et de culture... 

Mon coup de cœur : le monumental escalier menant au théâtre oriental...

Ce dimanche des Journées du Patrimoine, les jolies fées qui hantent les théâtres abandonnés et les cinémas disparus ont eu envie d'être bienveillantes avec la petite écrivante qui arpentait médusée ce haut lieu mémoire. Malgré la cohue, je crois bien avoir perçu les murmures des bourgeoises corsetées de la Belle Epoque et les rires francs des belles aux cheveux courts des années 20. Si ! Les unes montaient l'escalier d'un air indifférent, les autres le descendaient à toute vitesse. Le public 2009 mitraillait de photos. Personne n'a fait attention à moi et aux notes que je prenais. J'ai quitté l'Aegidium un léger sourire aux lèvres : « J'ai écrit un roman qui s'appelle une Belle Epoque ».

L'Aegidium est situé à Saint-Gilles (parvis) et sera ouvert au public le 1er week-end d'octobre dans le cadre de la biennale Art nouveau.

 

Aegidium - Copie

Commentaires

Quelle merveille!

Écrit par : Edmée | 24/09/2009

Et je n'ai pas encore mis la salle mauresque en ligne ;)

Écrit par : Kate | 24/09/2009

Les commentaires sont fermés.