29/09/2009

"L'Orient des architectes"

Cette expo se tient aux Halles Saint-Géry (Bruxelles) jusqu'au 1 novembre 2009

"Depuis le Moyen-Age, la notion d'Orient sous-entend un continent exotique aux frontières floues, un amalgame de toutes les cultures à l'est de l'Europe, incluant le nord de l'Afrique, le sud de l'Espagne et de l'Italie" (Folder expo). 

Balade à la rencontre d'étranges éléphants, de mystérieux chats-tigres, de serpents et de dragons inquiétants, mais aussi  de pagodes chinoises, de temples hindous, de bains mauresques, etc. 

Le visiteur se retrouve en Afrique, en Inde, en Egypte, en Espagne,  mais aussi à Bruxelles, Anvers, Paris, Londres, Brighton, défile devant des façades Art nouveau ayant un p'tit quelque chose d' exotique, des sgraffites arabisants, des tours de manufacture aux allures de minaret, et pénétre même au coeur de salons européens fin de siècle aux allures de palais de mille et une nuits où trônent de grands bourgeois déguisés en émirs.  

Bref, des temples francs-maçons "égyptiens" (Bxl rue de Laeken, rue du Persil) aux décors hallucinants des  salles de spectacle 1900 (Bxl L'Eden, L'Aegidium) sans oublier de hauts lieux Art déco (Bxl L'Eldorado, la maison Wielemans), le visteur devenu explorateur est plongé dans un monde envoûtant -et- fantasmé à l'extrême.

C'est l'Orient des architectes qui "transposent cet Orient mythique dans la troisième dimension (...) Points de ponctuation de l'espace urbain, les architectures exotiques apportent les effluves du dépaysement à une époque où les voyages à l'étranger sont encore exceptionnels". (Folder expo).

Intenses liens avec l'Art Nouveau : L'expo évoque l'influence, par exemple, du Japon sur Paul Hankar qui introduisit dans l'A.N. des éléments géométriques, se démarquant des lignes sinueuses de Horta. Photo d'une robe conçue par l'architecte van de Velde pour son épouse,  aux motifs reproduisant exactement ceux d'une estampe japonaise...

Et puis : "A la lumière des études récentes consacrées à l'éclectisme, l'historicisme et l'orientalisme, l'apport de ces architectures, encore trop souvent considérées comme   mineures, sinon triviales, commence à être réévaluées. Elles ont,  entre autres, introduit  le concept de fluidité spatiale largement récupérée par L'Art Nouveau, contribué aux phénomènes  d'acculturation et de métissage culturel, et last but no least, fait rêver des générations". (Texte expo).

Illustration : Halles Saint-Géry

Expo Saint-Géry 1 - Copie

Les commentaires sont fermés.