19/10/2009

Klimt

Découverte, hier, dans le cadre de la biennale "Art nouveau - Art déco" de l'hôtel Crowne Plaza (Bruxelles - Gare du Nord). Un palace de 1908  qui a connu les heures de gloire que l'on imagine et un déclin sordide dans les années 70. Le lieu aurait même été squatté et promis à la démolition, etc. Mais ce magnifique hôtel Belle Epoque a été récemment restauré dans le style "Klimt" c'est-à-dire en référence à la Sécession viennoise et ses lignes géométriques annonciatrices de l'Art déco...  Les nombreux tapis ne sont pas sans rappeler certains éléments de la robe d'Adèle Bloch-Bauer (une muse de Klimt).

Gustav Klimt ayant tant inspiré les personnages de mon roman, je me devais l'illustration ci-dessous.  (Oui, les photos des tapis sont ratées... Envie de les découvrir ? Le bar -Art déco- de l'hôtel est ouvert à tout le monde... ).  

 Crowne Plazza- Copie

Commentaires

Klimt Je me réjouis de lire ton roman, je ne peux plus attendre!

Écrit par : Edmée | 19/10/2009

Ah, ça y est , j'entrevois de quoi parle ton roman et ça m'a l'air passionnant bien que je ne connaisse rien à cette époque. Mais j'aime l'idée de mêler l'ancien et le moderne.

Écrit par : Sophie Vuillemin | 20/10/2009

Pareil pour moi Edmée ;)

Oui Sophie, c'est tout à fait cela : de l'ultra moderne (l'histoire se passe sur internet) et du 1900 presque à chacune des pages...

Amitiés à toutes les deux

Écrit par : Kate | 21/10/2009

Klimt Savais-tu que les femmes peintes par Klimt l'étaient d'abord nues avant d'être vêtues?

Écrit par : De Paoli Jacques | 31/10/2009

Jacques, j'ai lu cet arcticle paru il y a qq jours... sur une page de blog... Ceci dit, oui, il a peint pas mal de nu(e)s, mais comme je l'explique dans mon roman, les forces d'eros et de thanatos exprimées dans son oeuvre n'enferment pas les femmes dans une vision démoniaque (contrairement à beaucoup de symbolistes et autres courants du XIXes).

Écrit par : Kate | 31/10/2009

Les commentaires sont fermés.