19/12/2009

A Paris...

« Place aux livres est une auberge livresque qui a lieu chaque mois (...) au Relais de la bûcherie, sous la rosace sud de Notre-Dame de Paris. Libraires, éditeurs, auteurs, tous peuvent participer. Les lecteurs viennent y découvrir à la fois des livres, des auteurs, des maisons d'édition et des librairies indépendantes. Tous genres, tous styles, c'est une auberge ouverte » 

 

Amener ma « Belle Epoque » dans La Ville de la Belle Epoque ?

Paris, Paris. J'ai écrit sur l'Art nouveau, je viens de terminer le premier jet de mon nouveau roman consacré à.... J'ai passé le mois d'octobre à vibrer au rythme de la biennale « Art nouveau - Art déco » qui s'est tenue à Bruxelles. Et, je rêveeeeeee de visiter le musée des Arts décoratifs de Paris, et puis, il y a l'expo Renoiiiir au Grand Palais, et puis, il y a l'expo Isadora Duncan au musée Bourdelle, et puis, il y a aussi... (Chut Kate..).

Le lieu est mythique... Le coeur du quartier latin ! Quel passé ! Quel présent ! (Des librairies (et des éditeurs) à tous les coins de rue...).

Les ami-e-s, oui, je l'affirme, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige... « Place aux livres » a bien lieu tous les mois à la terrasse (heureusement chauffée) du Relais de la bûcherie.

Et... ce jeudi 17 décembre... il avait bien neigé.

Mais très motivé-e-s, nous nous sommes retrouvé-e-s plusieurs auteur-e-s, libraires et éditeurs serré-e-s contre les braseros de la terrasse à siroter du vin chaud (fallait tenir, hein).

Evidemment... les conditions climatiques ont fait qu'il n'y a pas eu de foules en délire pour s'arracher nos livres (on le comprend)...

Ceci dit de sympathiques rencontres ont eu lieu : ma « Belle Epoque » s'est retrouvée sur le même stand (heu.. la même table de bistrot) que « M@il à Elise » de Jean-Baptiste Seigneuric dont l'histoire se passe -aussi- sur... sur... Internet !!! Mais nos dynamiques sont différentes. Une « Belle Epoque » évoque la création d'un roman 1900. « M@il à Elise » aborde la thématique des rencontres amoureuses via le virtuel. Notre voisine la plus proche fut Armelle Carbonel, auteure de deux thrillers et d'un recueil de poésie (« La maison de l'ombre », « Les marais funèbres », « Filles de l'absinthe »). Présence aussi de Valérie Bettencourt (et son roman « Les femmes de ma vie »), de l'animatrice des « Obsédés textuels » un groupe sur Facebook qui compte plus de 2500 amis. Et d'autres passionné-e-s.

Chaleureux contacts avec les organisateurs de Place aux livres,  de vrais amoureux du livre, qui, fonctionnant à contre-courant, donnent de la place aux p'tits indépendants (auteurs, éditeurs, libraires). Leur enthousiasme est contagieux. Leur but : que cet espace de convivialité entre acteurs du livre du « coin » (mais aussi d'ailleurs selon les disponibilités...) et les lecteurs crée un maximum d'interactivité. L'aventure a commencé cet été...

 

Article écrit pour ACTU

PC170082 - Copie

PC170005 - Copie