01/02/2012

"Une Belle Epoque" : nouvelles notes de lecture

Nadine Groenecke (nouvelliste et romancière) et Alain Magerotte (nouvelliste) ont lu mon 1er roman :  "Une Belle Epoque" et l'ont commenté !

Leurs jolies notes de lecture sont sur Actu-Mag...

Lien vers le texte d'Alain Magerotte : CLIC

Lien vers le texte de Nadine Groenecke : CLIC

Merci !   

Illu ? La belle Anna V., égérie de Gustav Klimt (dans mon roman)

http://une-belle-epoque.skynetblogs.be/

Klimt femme au boa .jpg

12/12/2010

Josy Malet-Praud a lu "Une Belle Epoque"

Josy Malet-Praud est une auteure nantaise. Son recueil de nouvelles "Un, Deux, Trois Soleil !" a été très remarqué... Un deuxième recueil est en attente chez l'imprimeur... Un roman verra bientôt le jour...

Cette auteure a récemment accordé une interview passionnante consacrée à l'écriture... Je l'ai attentivement lue, relue, rerelue...  Envie de la partager sur ce blog... C'est par ici : CLIC

Josy vient de m'offrir cette magnifique note de lecture  !

Merci Josy ! 

Bienvenue sur son blog, ses lectures,  ses expériences d'auteure, son actu : http://www.lascavia.com/

 

 "Pour écrire un bon roman, il faut, dit-on, du talent, du travail et de la chance. Le talent chez Kate Milie ne fait aucun doute, le travail est perceptible à toutes les pages, quant à la chance, on peut se demander si elle en a vraiment besoin…tant les deux premières conditions sont remplies et suffiraient.

On dit aussi que pour écrire un bon roman, accueilli avec enthousiasme par les lecteurs, il faut avoir quelque chose à dire, l’écrire avec passion et dans le plaisir. Kate Milie a des messages pertinents à délivrer, une culture à partager et le fait avec une ferveur indiscutable. Ses lecteurs le sentiront, qui liront avec un plaisir certain ce roman très complet et, à mon avis, parfaitement réussi.

C’est un roman étonnant. Par une structure hors du commun,  comme à travers la richesse sociologique et culturelle de son contenu, la finesse des intrigues, l’art d’installer à point nommé les séquences de tension, et cette faculté assez rare de pouvoir conjuguer  l’ensemble pour dérouler une histoire très actuelle, cohérente  et captivante de bout en bout.  On oscille entre le passé et le présent, le réel et le virtuel ; la cadence maitrisée exclue toute monotonie ou longueurs fastidieuses, le style est personnel et soigné, adapté aux ambiances, l’écriture est belle.  J’ai savouré !

La Belle Epoque, au sens historique, est celle autour de laquelle cinq internautes réunis dans un salon virtuel vont se trouver liés par la fascination pour un peintre et celle des mots. La passion pour un peintre du 19e, Gustave Klimt,  m’est apparue comme la partie émergée du roman où les profondeurs vont révéler peu à peu les replis clairs-obscures des comportements humains,  filtrés –souvent masqués ou déformés- par les effets trompeurs du virtuel. Si l’on sent bien que la passion pour la belle époque existe bel et bien chez cette auteure qui offre au lecteur un fragment de la vie de Klimt, on apprécie tout autant le regard rationnel qu’elle porte sur le phénomène des relations virtuelles.

Deux univers parallèles s’enchevêtrent pour  se nourrir l’un de l’autre et conduire le récit jusqu’à son terme. Un épilogue inattendu qui, sans laisser le lecteur sur sa faim, le surprend, une dernière fois.

« La belle époque » a du succès. Il ne peut en être autrement. C’est à mes yeux une très belle réussite, la première pierre sur laquelle peut et doit se construire l’édifice, la carrière d’écrivaine de Kate Milie".

  

05/12/2010

Philippe Dester a lu "Une Belle Epoque"

J'avais remarqué, ici et là, sur la blogosphère, qu'un mystérieux "Philippe D" écrivait des choses très gentilles au sujet d'"Une Belle Epoque"... (son envie de me lire, etc.) 

Et puis, hier, ce message est apparu sur mon précédent billet :  La belle époque" est mise à l'honneur, sur mon blog, aujourd'hui.

Hop... Vite... Clic sur le lien, enquêter via Aloys et le Who's Who géré par Bob Boutique... et... découverte d'un auteur CDL que je ne connaissais pas...

Philippe Dester tient un blog splendide où de superbes photos à couper le souffle cotoyent de pertinentes notes de lecture (Chouette, des auteures que j'aime beaucoup y ont reçu une p'tite place : Carine-Laure Desguin, Edmée De Xhavée, Josy Malet Praud) 

Philippe Dester a lu Une Belle Epoque... et m'offre une  magnifique note de lecture accompagnée d'un mini reportage sur Gustav Klimt ! Ah ! Nostalgie !!!

Merci Philippe !

Lecture de l'article : CLIC

 

PD.jpg 

 

23/11/2010

Gauthier Hiernaux a lu "Une Belle Epoque"

1 an après sa parution, mon p'tit livre continue à faire couler de l'encre... (Ouiiii, je l'avoue, j'en suis fière).

Gauthier Hiernaux, auteur d'un tas de romans, à son tour, m'a offert une intéressante note de lecture.

Gros plan sur mes personnages ! (Si !)

"Je referme « Une Belle époque » avec un sentiment indéfinissable qui n’a aucun rapport avec la qualité littéraire du roman paru début 2010 chez Chloé des Lys.


Au-delà de l’histoire qu’elle nous livre, Kate Milie nous entraîne dans une réflexion sur les moyens de communication dont on use aujourd’hui à l’envi et la déshumanisation progressive de nos rapports sous le couvert de nos masques : nos ‘pseudos’.


« Valmont », le gémeau du ‘Salon des Mots’ se présente comme un libertin mais n’est-il pas un pervers narcissique qui s’invente une autre identité pour se jouer d’ « Icône » ?
« Jack » ne cabotine-t-il pas pour cacher au monde sa souffrance, physique et morale ?

« Chevalier Noir » est le seul personnage dont l’auteur nous fera entr’apercevoir le visage démasqué ? Cette découverte, réalisée par « Icône » sera décevante comme la réalité l’est souvent ? 

Au-delà de leur désir de communiquer et de leur passion commune, aucun de ces internautes ne souhaite dévoiler sa réelle identité. Le lecteur n’apprendra rien de leur passé, de leur motivation ni de leur vie. Et sans doute est-ce mieux ainsi…J’ai vraiment pris du bon temps en lisant « La Belle époque » de Kate Milie. Son écriture extrêmement fluide, son sens du rythme et l’alternance entre les tons des chapitres m’ont profondément séduit.
J’attends avec impatience son prochain ouvrage".

Merci Gauthier !

Tiens et si on partait sur le site de l'auteur de  "Grandeur et décadence de l'Empire de la Nouvelle Ere", une "fantastique" saga composée de 10 tomes... Les 3 premiers sont déjà parus chez Chloé des Lys, notre éditeur commun.

 

15/11/2010

Michel Dellicour a lu "Une Belle Epoque"

"Chère Kate Milie, chère consoeur,

Nous nous sommes parlés quelques minutes à la Galerie Art Galery.

Je vous ai félicité pour la qualité de votre roman intitulé "Une Belle Epoque".

Dès que j'ai commencé à le parcourir, j'ai ressenti comme un choc: je devais l'acheter!

Le lendemain, je l'ai lu d'une traite, sans m'arrêter tellement il me plaisait. Cela m'a pris quatre à cinq heures.

Je trouve que vous avez un très bon style, clair, aéré et d'une simplicité lumineuse.

Votre érudition est visible et vous connaissez à fond cette période de la Belle Epoque.

Cette manière d'alterner les dialogues de la vie ordinaire et les passages contenant toutes ces informations passionnantes sur les moeurs de ce temps, sur Klimt notamment et son modèle, est une vraie réussite! "

Etre lue par un autre auteur est un honneur et un véritable plaisir...

Merci Monsieur Dellicour  !

Bibliographie de Michel Dellicour :

1.  "Jean JADOT, un prêtre diplomate", Duculot Spiritualité, 1992. Série d'entretiens avec un archevêque belge qui fut nonce apostolique à Washington.  Réflexions sur la rencontre des cultures et des spiritualités.

2.  "Le Chêne de Solières", roman semi-autobiographique, Bénévent, Nice.

Coordonnées de l'auteur : 3, avenue des Eperviers 1150 Bruxelles. (Tél : 0497-55.34.60) 

06/11/2010

Martine Dillies Snaet a lu "Une Belle Epoque"

Comment présenter Martine Dillies Snaet ? Poétesse, femme de lettres, prof de math (si si), pédagogue, dévoreuse de livres, chroniqueuse, conférencière, elle n'arrête pas de lire, d'écrire, de mettre la lumière sur les auteur-e-s qu'elle découvre... Ses multiples notes de lecture sont partout : Actu-Mag, Critiques Libres, je lis tu lis il lit,  les bibliothèques qu'elle fréquente...

Elle a lu "Une Belle Epoque" et y a déposé un regard bien à elle : CLIC

Illu : Actu et le commentaire du jour de Bob Boutique (samedi 6 novembre 2010)

Merci Martine !

 

BEMDSs titre.jpg

25/09/2010

Christine Brunet a lu "Une Belle Epoque"

"J'ai lu "Une belle époque" de Kate Milie goulûment comme tous les livres qui me tombent sous la main puis je suis partie en vacances sans avoir écrit le premier mot de cette "fiche de lecture": j'avais besoin de laisser le roman trouver sa place dans mon univers littéraire.

Je reprends le stylo avec envie : l'histoire ne s'est pas effacée, tout au contraire. L'impression ressentie au fil des pages s'est précisée. Elle se meut peu à peu en réflexions que je vous propose cette fois...

Papotages, bavardages entre habitués dans un salon de discussion sur le net. Un lieu intemporel, des personnages abstraits qui n'existent que pour cette rencontre quasi quotidienne, que pour leurs petites joutes verbales.

Klimt, sujet sérieux ? Un prétexte, sans doute, pour les héros d'étoffer leur alter ego virtuel, de lui donner une dimension qui s'accommode mal du monde réel : lorsque l'un d'eux se lance dans la dimension réelle en décidant une rencontre (d'ailleurs se lance-t-il vraiment ?), la déception est au bout de l'expérience.

"Une belle époque" est un jeu de cache-cache, de non-dits avec ses périodes d'observation, d'enthousiasme, de morosité, de doutes et de surprises. Un monde où l'esprit est roi, les phrases reines, les idées maîtresses.

Drôle de cohabitation de "personnages-façades" qui n'existent que parce que les autres existent et poussent l'absurde jusqu'à créer à leur tour un personnage multiple à leur image collective. 

"Une belle époque", un roman sur la fin du XIXe siècle ? Non... A mon sens, un prétexte pour pointer du doigt l'un des grands mirages de notre siècle : celui de la toute puissance que nous fait miroiter le net..."

Merci Christine !

(J'attends avec impatience la sortie de ton polar "Nid de vipères")

Article paru sur le blog ALOYS (le 25 septembre 2010)

 CBcom.jpg

 

 

 

30/07/2010

Olivia Billington a lu "Une Belle Epoque"

Olivia Billington, auteure CDL, vient de publier "Elle une autre" (un roman noir où le lecteur suit les traces de la tueuse en série et non du flic qui la recherche...sic Actu) et en pleine promo a pris le temps de lire "Une Belle Epoque" et de m'offrir cette élégante et originale note de lecture que je n'arrête pas de relire !

Merci Olivia ! (30 juillet 2010) 

 

Un roman qui mêle toiles de maître et toile virtuelle
Naturellement, les mots s'enchaînent
Evidemment, les passions se déchaînent

Bravo à Kate Millie
Elle nous emmène
Là où les discussions se font masquées
Là où l'écriture est souveraine
Entre forum et salon, un roman dans le roman est né

Et l'auteur, d'une
Plume alerte et soignée
Ouvre de nouvelles possibilités
Qui est qui, par écrans interposés ?
Usurpation, illusion ou réalité ?
Eh bien, réponses dans Une Belle Epoque !

 

Bienvenue sur le blog d'Olivia,  rdv avec ses mots... et le désir de découvrir ses histoires... CLIC

 

10/04/2010

Emilie Decamp a lu "Une Belle Epoque"

Emilie Decamp est une "vieille habituée" du monde de l'édition. Elle a déjà publié plein de bouquins. La liste est trop longue que pour les citer !!! Alors, je vous invite à faire un petit tour sur son site : clic....(Heu, un petit détail, Emilie Decamp est âgé de... 19 ans). J'ai été très émue d'apprendre que cette jeune et talentueuse écrivaine avait envie de me lire... Non seulement, elle a lu une "Belle Epoque" mais en plus, a pris la peine (entre deux examens) de m'offrir cette super note de lecture... 

 

"L'histoire se déroule sur internet et, plus précisément dans un salon de discussion. Les personnages, assez diversifiés, s'y rencontrent et parlent de tout et rien. Néanmoins, un sujet est central : Gustav Klimt et la Belle Epoque. Ils finiront d'ailleurs, poussés par la responsable du forum, par écrire un roman collectif autour d'Ana, un personnage des plus intriguant.

Sans étonnement, vous pouvez donc en déduire que ce livre nous permet de découvrir Klimt, son oeuvre, Ana ainsi que la Belle Epoque. Mais le tout est ficelé de façon originale, ce qui rend l'histoire encore plus agréable à lire. D'autant plus qu'on peut y trouver un contraste frappant entre l'époque dont parle le livre et notre monde moderne où règne internet.

Les échanges entre les différents protagonistes sont très intéressants et, même s'ils ont chacun une personnalité différente (qui rend leurs échanges encore plus vivants), tous se rejoignent grâce à leur point commun : internet et leur salon de discussion. Entre Valmont qui va un peu à contre-courant, Icône la responsable du forum et amoureuse des mots, Cléa son amie virtuelle et les autres « Fous des mots » on retrouve un lien qui les unit à travers le virtuel.

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié l'histoire (le roman collectif que les différents membres du salon de discussion écrivent) dans l'histoire (« Une Belle Epoque », évidemment). Le désir des « Fous des mots » de lire chaque partie de leur roman et d'en connaitre l'aboutissement ne fait que décupler l'impatience du lecteur.

Enfin, je vous dirai que la fin (sans rien dévoiler) est...tout simplement...inattendue ! A vous de le découvrir et je vous le conseille vraiment".

 

28 mars 2010

Merci Emilie  !

  

03/04/2010

Claude Colson a lu "Une Belle Epoque"

Claude Colson a à son actif pas mal d'écrits dont une trilogie très remarquée. Notons que  :"Saisons d'une passion, Lena une rencontre, Toi-Nous" peuvent être lus  indépendamment. Claude  a eu la gentillesse de lire "Une Belle Epoque" et de m'offrir cette  jolie note de lecture... 

 

"Je viens de terminer cette lecture et je dois dire que je suis bluffé.
Si le début s’enclenche par des conversations d’internautes parfois assez futiles ou convenues – c’est aussi l’un des sujets du roman – assez vite l’histoire prend corps et je me suis trouvé acharné à poursuivre. Il faut absolument lire ce texte linéairement en suivant l’ordre des pages. Vous y découvrirez, si vous êtes féru (e) d’histoire une mine d’informations sur la Belle Époque (vraies ou fausses ? en tout cas documentées), vous serez peu à peu fasciné (e) par les péripéties romanesques les plus inattendues, par l'écriture d'un roman en live, par l’intrication du présent et du passé, du virtuel et du réel et vous irez de surprises en surprises, bercé(e)s par une langue recherchée et maîtrisée.
Si c’est bien un premier roman, je pense que cette entrée en littérature(au moins publiée) sera remarquée. Pour moi ce n’est pas loin d’être un coup de maître dans l’originalité du sujet, la conception de l’intrigue ainsi que sa mise en œuvre. Un mot : bravo !"

24 mars 2010.

Merci Claude !

 

09/01/2010

Edmée De Xhavée a lu "Une Belle Epoque"

Et une nouvelle note lecture concernant "Une Belle Epoque" !

Elle est signée Edmée De Xhavée, déjà citée sur ce blog. Je le répète, Edmée a écrit un magnifique roman qui s'appelle "les Romanichels" et a récemment remporté plusieurs concours littéraires. (Une de ses nouvelles primées a d'ailleurs été éditée en 2009 chez Luce Wilquin sous un autre nom. Vous découvrirez tout sur son blog).

Lien direct vers la note de lecture d' "Une Belle Epoque" : c'est par ici.  

Edmée De Xhavée

06/01/2010

Sophie Vuillemin a lu "Une Belle Epoque"

Sophie et moi, nous nous sommes rencontrées au Salon du Livre de Tournai (novembre 2009).

Sophie vient de publier "C'est quoi ton stage", un livre pour ados bourré d'humour...

Elle a lu "Une Belle Epoque". Voici sa note de lecture : 

 "L'histoire s'ouvre sur le salon des Fous des Mots comme sur la scène d'une pièce de théâtre.
Icône a crée ce forum sur internet pour les amoureux de Gustav Klimt et les passionnés de mots en général. Quatre personnes la rejoindront et ensemble, ils se lanceront dans l'écriture d'un roman commun ayant pour héroïne Ana, l'égérie de Gustav Klimt.
Kate Milie propose un roman à multiples facettes.

Elle aborde des thèmes modernes, comme la dépendance à internet, la vie virtuelle et les mêle habilement à un voyage vers la fin du 19ème siècle. La Belle Epoque prend vie, le peintre et son entourage s'animent. L'auteur s'affranchit de la documentation pour nous rendre la période joyeuse et vivante. C'est là toute l'habilité et la magie de l'écriture de Kate Milie : les personnages sont virtuels et, pourtant, vous verrez qu'ils sont séduisants et attachants. Vous attendrez leur prochaine rencontre, vous espérerez assister au développement des relations de séduction entre eux. Jusqu'à la pirouette finale que je me garderai de vous livrer.

L'auteur possède une écriture fluide et pleine d'envolées. Elle décortique avec minutie les affres de la création littéraire : « Je me sens profondément moi quand j'écris » livre un des personnages. « L'écriture est souvent vilaine avec moi », regrette Icône. Les mots touchent.

Découvrez vite ce beau roman".

 

Merci Sophie !

26/11/2009

Carine-Laure Desguin a lu "Une Belle Epoque"

Elle s'appelle Carine-laure Desguin... Son roman (parution 2010) s'appelle : "Rue Baraka"... 

Elle a dévoré "Une Belle Epoque" et a rédigé une note de lecture pour ACTU (et je la remercie). 

Ce qu'elle pense de mon roman : c'est par ici   

  

Carine-Laure Desguin